histoire  locale








                       

En 1876, le village compte 410 habitants, le château médiéval est détruit par un incendie ; seul vestige, la croix de marbre blanc de Saint-Béat ( 1675) qui trône sur la place proche de la mairie.


Quartier du château


Jusqu'en 1920, sept moulins à eau bâtis en "chapelet" sur le ruisseau de Molés sont utilisés par les habitants pour moudre leurs céréales, un seul subsiste aujourd'hui.
La Chapelle Saint-André (XIIème) joyau de l'art roman 


Chapelle du cimetière


 et l'Eglise Sainte-Colombe dont le linteau date du XVème
méritent votre visite.




Plusieurs fontaines, bassins et lavoirs répartis dans la commune permettent à l'eau vive qui jaillit de la montagne d'étinceler de toute sa lumière.

Retour